Club Omnisports – Ste Foy Les Lyon

ped_2019-05-04 Verdon

Séjour de randonnée du 4 au 8 mai 2019 dans le Verdon.

 

Samedi 4 mai.

6 crapahutiennes et 2 crapahutiens se donnent rendez-vous le samedi 4 mai à 6h du matin pour un long parcours jusqu’à Lapalud sur Verdon. En chemin, petite halte à Puimoisson pour saluer un crapahutien exilé dans les Alpes de Haute Provence pour y passer une retraite paisible.

Après un petit café et des viennoiseries, nous partons à 9 en direction des gorges du Verdon, plus exactement jusqu’à l’Auberge des Cavaliers, le départ de la randonnée du jour. Il est déjà 12h30.

La randonnée débute par une descente assez raide pour arriver sur le bord du Verdon. Il est plus de 13h et nous pique-niquons sur une plage de galets. Nous longeons ensuite la rive gauche du Verdon jusqu’à la passerelle de l’Estellier. Après quelques photos, nous continuons sur la même rive par des montées et des descentes avec quelques passages câblés qui surplombent les gorges. Nous continuons en aller/retour jusqu’à la plage en galets de Baou Béni sur des blocs où les mains sont nécessaires.

La remontée jusqu’au parking est extrêmement physique. Le panorama est spectaculaire avec de nombreux passages câblés, échelle métallique et chemin zigzagant à très forte dénivelée.

Nous arrivons aux voitures à 18h30 et nous sommes rive gauche. En face de nous notre gîte  « Le Chalet de la Maline » rive droite que nous devons atteindre avant 19h30 pour le dîner. Deux solutions s’offrent à nous, soit nous continuons tout droit en passant par Trégant soit nous retournons sur nos routes pour passer par Aiguines. Le temps de route est à peu près identique : plus d’une heure ! Nous optons pour le passage par Trégant. Après une conduite un peu sportive et quelques haut de cœur pour les passagères à l’arrière, nous arrivons au gîte à 19h32. Ouf !! L’accueil des propriétaires est très chaleureux et nous sommes presque en avance sur le service qui ne débutera qu’à 19h45. Une dure journée mais tous très satisfaits surtout de trouver sa couchette.

Dimanche 5 mai.

Nous prenons la navette qui nous emmène au départ de notre randonnée à savoir « Point Sublime » . Cela nous évite d’être stressés sur l’horaire de retour puisque que nous renterons directement au gîte. Après une ½ heure de trajet nous voilà arrivés : visite du belvédère et photos. La randonnée débute par une descente jusqu’au Verdon puis suivent deux tunnels. Nous randonnons sur un sentier en balcon par des montées et descentes. La difficulté du jour : l’escalier en métal de 80 mètres de haut et quelques 200 marches. Le pique-nique s’effectue sur les bords du Verdon. Nous pouvons y mettre refroidir la bouteille de vin blanc de Bourgogne. Retour au gîte à 17h30 puis bière en terrasse.

Lundi 6 mai.

Après un court transfert en voiture jusqu’à La Palud, nous commençons la randonnée sur 3 km de route puis rejoignons le sentier Bastidon. Comme presque toujours dans le Verdon, nous commençons par descendre. Par un sentier en balcon à mi-hauteur au-dessus du Verdon et aàrès3 heures de marche, nous atteignons le belvédère de Marestre. Nous continuons sur une petite portion de route puis par un sentier pour rejoindre le Plateau de Barbin. Le sentier est très très raide et emprunte un goulet rocheux. Arrivés sur le plateau, nous pique-niquons et ouvrons la bouteille de Côte Rôtie : nous la méritons bien ! La fin de la randonnée s’effectue sur une piste montante et descendante jusqu’à Lapalud. Rafraîchissement à La Chouffe et glace artisanale.

Mardi 7 mai

Nous optons pour un départ depuis Moustiers-Sainte-Marie. Nous montons sur un sentier avec des passages scabreux pour déboucher sur le plateau. Nous cheminons sur des sentiers et pistes jusqu’à Vénascle puis nous montons par un sentier pas très pratiqué au milieu des buis et autres essences de bois jusqu’à un col juste en dessous de La Chaume des Agneaux où nous prenons le pique-nique. Aujourd’hui, nous avons droit au rosé de Corse. Après une bonne sieste, nous continuons en direction du Clot de la Charité pour faire une boucle en passant par le Courchon, lieu de départ des parapentes. Retour aux voitures après la traditionnelle bière prise sur une terrasse au soleil.

Mercredi 8 mai

Le temps est gris avec quelques gouttes, le vent souffle fort et il fait froid. Le groupe pas très motivé pour une nouvelle randonnée décide de faire du tourisme sur le chemin du retour.

5 journées bien remplies avec de belles randonnées pleines de soleil, quelques difficultés, juste ce qu’il fallait, mais surtout de longues journées.

Les participantes : Annie, Geneviève, Anne-Marie, Odile, Hélène, Elisabeth.

Les participants : Tristan et Roger.

Encadrant : Victor.

 

Categories: Sorties ped

Comments are closed.